Facebook

Google +

Lettre d'Information

English Version

E Brezhoneg

Accueil > Actualités > Concert sortie de CD Menneteau Barbedette

Concert sortie de CD Menneteau Barbedette

Samedi 16/11 20h30 sadorn 16/11

Une voix du Centre-Bretagne, une harpe micro-tonale.
Une musique de tempérament.
Le chanteur Eric Menneteau et la harpiste Hoëla Barbedette se sont rencontrés en 2005 au sein de
‘Norkst, première formation de la Kreiz Breizh Akademi dirigée par Erik Marchand. Ils jouent en duo
depuis quelques années, proposant une interprétation singulière de chants soigneusement choisis dans la
tradition orale bretonne, avec une couleur modale prononcée - Hoëla utilise une harpe celtique à leviers
de quart-de-ton pour accompagner les gammes tempérées inégales des chants - ainsi qu’une bonne part
d’improvisation et d’inventivité sonore.
Un travail créatif, exigeant, longuement mûri, d’un duo à la vitalité communicative qui débouche
aujourd’hui sur la sortie d’un album intitulé Amzer da goll :
« Tapit hoc’h oto, n’eus ket amzer da goll ! » / « Prenez votre voiture,
il n’y a pas de temps à perdre ! » s’écrie un des personnages au cours
d’une chanson de cet album...
Pourtant, peut-être qu’il en faut, du temps à perdre ? Pour flâner dans
les chemins creux, et emprunter, voire défricher des voies musicales
délaissées ou inhabituelles, pour réécouter de vieux enregistrements
réalisés sur des cassettes ou même des rouleaux de cire, pour
expérimenter de nouveaux leviers d’accord et modifier une harpe, pour
laisser libre cours à l’improvisation, pour proposer son interprétation de
ce répertoire populaire du Centre-Bretagne décidément toujours
renouvelé...
« Voici un ‘‘OMNI’’ dans la production bretonne d’aujourd’hui : Hoëla et Éric
invitent à écouter une musique contemporaine d’un Centre Bretagne élargi où l’on
rentre dans un univers de recherche et d’intimité musicale :
Harpe préparée, voix qui cherche un thème, un chemin qui devient improvisation, les
échos de Valentine Colleter, de Jean Poder, peut-être l’ombre de Yann-Fañch Kemener
et les couleurs subtilement dégradées des gammes que nous aimons.
Liv ar vro, liv ar bed, la couleur du pays, la couleur du monde, la couleur de l’aube
nouvelle où les artistes d’une culture populaire orale vivant dans leur société les
influences de leur contemporanéité remettent en question les interprétations et
apportent leur pierre à l’édifice. Que brûle le bâtiment : la belle affaire ! Les ouvriers
sont là avec la même volonté que ceux d’antan, des connaissances acquises, des
volontés ancrées dans le présent. »
Erik Marchand
Ecouter quelques titres en ligne sur notre page soundcloud.
Les musiciens
Éric Menneteau est un chanteur autodidacte et multirécidiviste. Il se passionne très jeune pour le chant
traditionnel du Centre-Bretagne, et affirme sa pratique grâce à ses maîtres que sont Maurice Poulmarc’h,
Erik Marchand et Yann-Fañch Kemener. Il a notamment fait partie de la première promotion de la Kreiz
Breizh Akademi, où il a étudié la musique modale.
En parallèle, il se passionne pour la musique urbaine d’Addis Abeba des années 70, popularisée sous nos
latitudes par la collection Éthiopiques (Buda Musique). Au sein du Badume’s Band, dont il fera partie
jusqu’en 2010, il aura l’occasion de revisiter les succès des chanteurs populaires de cette époque, et de
tourner avec certains d’entre eux.
« Eric Menneteau a chanté avec une passion et une conviction étonnantes. Les yeux
fermés, je me demandais si j’aurais pu deviner sa nationalité, et j’étais certain que je
n’en aurais pas été capable. » Charlie Gillett, BBC 3
Vive la liberté ! Chants traditionnels du pays Vañch ,YF Kemener & E Menneteau, Buda musique, 2011
MAHMOUD AHMED + ALEMAYEHU ESHETE + BADUME’S BAND DVD ETHIOPIQUES LIVE !, Innacor records, 2009
Addis kan, Badume’s Band, Innacor records, 2007
Norkst, Kreiz Breizh Akademi, Innacor records, 2006

Hoëla Barbedette a grandi en Centre-Bretagne, où elle a appris la harpe celtique mais aussi la bombarde
et la clarinette bretonne. Elle a commencé à jouer en concert et fest-noz dès le milieu des années 90,
développant progressivement un jeu original de la musique traditionnelle à la harpe, tonique et inventif.
Parmi de multiples expériences musicales, elle a enregistré deux disques avec le Duo Barbedette-
Quenderff (harpe et contrebasse), un avec le groupe Norkst (premier orchestre de la Kreiz Breizh
Akademi), un avec Bon Matin, quartette de concert et de bal l’associant à une harpiste poitevine, une
joueuse de cornemuse flamande et une accordéoniste wallonne. En 2015 elle a sorti un double album solo
salué dans le milieu de la harpe celtique, dans lequel elle développe son usage de la harpe à leviers de
quart-de-tons.
« Si Hoëla Barbedette devait avoir une « grande soeur » en musique, ce serait
l’inoubliable Kristenn Nogues. Même recherche, même rigueur, jusqu’à l’austérité, et
le refus de faire de la harpe un élément de folklore. » Bretagne Magazine, 2015
Cerisier - harpe solo, Hoëla Barbedette, Production Epissure, 2015
En avant quatre ! , Bon matin, Bémol productions, 2012
plinn, Duo Barbedette-Quenderff, Drom, 2011
Penhoat, Duo Barbedette-Quenderff, Drom, 2007
Norkst, Kreiz Breizh Akademi, Innacor records, 2006